Groupe Rissois d'Histoire Locale (GRHL)

Visites ->> Ferme du Temple ->> Commanderie du Temple



Mon Compte

Participez aux questions sur le site

 
Mot de passe perdu ? - Inscription

Poser une question ?

Vous devez être inscrit sur notre site pour participer au Question/Réponse. inscription

Rechercher

X

Agenda

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31   

Commanderie du Temple


Les mots clés :


Il n'y a pas d'autres photos pour le moment...

La comanderie de Ris dite de "Franon" était située à l'emplacement de l'actuel Hôtel de ville (château de Fromont). Elle fut fondée en 1173 sur un emplacement appartenant à Gaudry de Savigny. Ce dernier, entrant dans l'ordre du Temple, lui donna tous ses biens. Cette maison, d'abord rattachée au Temple de Paris, devint indépendante en 1250.
La Ferme du Temple, située à l'angle de la rue du Temple et de l'avenue de l'Aunette, fut établie en 1194, grâce à un don de 60 arpents de terre de deux frères, Fouques et Renault d'Orangis.
Les restes du vieux château de Franon qui avait abrité la commanderie ont été rasés au XVIIe siècle sur ordre de Louis XIV.
A de rares exceptions près, toutes les commanderies ont dans leur proximité un lieu-dit l'Épine, en référence à la couronne d'épines du Christ.
En examinant la topographie et la toponymie des lieux-dits de Ris-Orangis, nous constatons l'existence d'une commanderie, Fromont, d'un Bois de l'Épine et, entre ces deux pôles, à mi-chemin, la ferme du Temple.
On sait que les Templiers ou les émissaires ne rejoignaient jamais la commanderie directement. Ils devaient d'abord se rendre à un lieu dit l'Épine où ils étaient pris en charge pour gagner discrètement la ferme du Temple (ou tout autre lieu convenu). De ce lieu, le voyageur pouvait rejoindre la commanderie par des souterrains.
Les souterrains existant à Ris-Orangis sont nombreux.
Le principal était celui qui conduisait de la ferme du Temple au château de Fromont. Son passage sous la route nationale est à environ six mètres de profondeur.
Un deuxième souterrain, qui croise le précédent, peut être considéré comme "circulaire". Il a été localisé près de la RN7, rue de la Haute-Montagne, rue Ordener puis, passant derrière la mairie il remonte avenue de l'Hôtel de Ville pour, très certainement rejoindre le souterrain principal.
Ces galeries ne peuvent pas être visitées en raison des nombreux éboulements dus aux constructions qui jalonnent maintenant ce parcours.
On peut localiser encore le cheminement des galeries en répertoriant les puits qui en plus de servir à l'approvisionnement en eau, ont également servi à la construction des souterrains.

Questions - Réponses