Groupe Rissois d'Histoire Locale (GRHL)

Visites ->> Moulin à Vent ->> Chapelle du Sacré-Coeur



Mon Compte

Participez aux questions sur le site

 
Mot de passe perdu ? - Inscription

Poser une question ?

Vous devez être inscrit sur notre site pour participer au Question/Réponse. inscription

Rechercher

X

Agenda

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Chapelle du Sacré-Coeur


Les mots clés :

- Culte -

La chapelle du Sacré-Coeur est le fruit de la résolution et de la patience des paroissiens qui, sous l'impulsion de leur curé, le chanoine Prosper Bos, ont élevé la première chapelle. Celà pour remercier Dieu d'avoir épargné la ville des bombardements durant la guerre 1939/1945.
Le voeu du chanoine Bos a été immortalisé par une plaque scellée sous le porche de la chapelle.
Cette chapelle remplaçait le bâtiment de bois qui accueillaient jusque là les enfants du patronage.
Le 18 septembre 1955, le chanoine Bos et l'archevêque posent la première pierre.
La chapelle possède une tour carrée surmontée d'un campanile au-dessus duquel devait être installé une statue du Christ.
Malheureusement, cette statue, trop lourde n'a pu être mise en place, son poids risquant de mettre l'édifice en danger. L'autel , situé sous le clocher, a été monté pierre à pierre par Albert Dupart, dit Bébert, employé à la caserne de l'intendance de l'Armée de l'Air et pompier volontaire. Bébert s'était associé à tous les bénévoles qui ont participé à la construction de la nouvelle chapelle.

Deux portes situées de part et d'autre de l'autel ouvrent, l'une sur la cour, route de Grigny, l'autre sur la rue Pierre Brossolette. L'encadrement de ces portes est constitué de pierres blanches qui ont été taillées par des Compagnons du Tour de France qui travaillaient à ce moment là à la réfection de statues de l'église Notre-Dame.
En 1972, la chapelle est agrandie et l'autel déplacé à l'opposé du clocher. Une crypte est creusée sous l'ensemble, qui est alors élevé au rang "d'église".
L'église actuelle a été entièrement réalisée avec des fonds privés, donations des fidèles ou financements de l'évêché. Les pierres utilisées pour la construction avaient été récupérées lors de la démolition du mur du marché de la rue de Seine.

Questions - Réponses